Kajukenbo Close Combat France

Club de Vénissieux

Le Kajukenbo est un système de self défense Hawaïen basé sur de la multi-percussion sur point vitaux.

pour plus de renseignements n’hésitez pas à nous contacter et à venir essayer :

tél. : +33(0)6 81 27 41 60 

mail : kajukenboclosecombatfrance@gmail.com

suivez-nous sur Facebook : https://www.facebook.com/KajukenboCCF/

 

L’école

Kajukenbo Close Combat France

Apprentissage

Le kajukenbo est fondé sur un système de grade (8 ceintures).
w

Partage

Notre art martial est imprégné de valeurs fortes comme la fraternité et le partage.

Amélioration

Chaques nouvelles techniques apprisent sert à améliorer les précédentes.

Optimisation

Notre programme évolue chaque année en vue d’optimiser son efficacité.

Qu’est ce que le Kajukenbo ?

En 1947, un groupe d’experts en arts martiaux de différents styles se réunirent au sein d’un groupe qu’ils nommèrent : la Black Belt Society (la société des ceintures noires). Ils décidèrent de se remettre en question, dans le but de créer un art de combat ultime et efficace, en rassemblant leurs connaissances afin d’en dégager les faiblesses et d’en garder les atouts, les techniques jugées inefficaces furent ainsi éliminées.

Après deux années de réflexion et de travail en commun, les experts créèrent le KAJUKENBO l’art martial de self-défense ultime qui mélange le Karaté (KA), le Jujitsu Brésilien et traditionnel Japonais (JU), le Kenpo Japonais (KEN), et la Boxe Anglaise, Chinoise et Philippine (BO).

La lignée Kajukenbo Close Combat !

 En 1972, le sergent Ed Sheppard des forces aériennes américaines, élève de 2e génération de Emperado, arriva à la base aérienne de Torrejón de Ardoz (Madrid – Espagne). Sheppard ouvre à la fin de cette année-là sa première école de kajukenbo réservée aux soldats de la base. En 1973, le premier espagnol, Angel Garcia Soldado, fut accepté comme élève par Ed Sheppard. Au cours des cinq années passées à la base de Torrejon, A. Garcia le seul Espagnol de l’école reçu sa ceinture noire et restant seul, il finit par diriger la première école de kajukenbo en Espagne.

Hamadi Essid | Instructeur

Après avoir pratiqué la boxe thaïlandaise, boxe anglaise, et karaté shotokan (3ème DAN) pendant plus de 20ans, j’ai voulu m’orienter vers un système plus efficace, plus réaliste, c’est comme cela que j’ai découvert le kajukenbo.

Étant ingénieur informatique de formation, et ne trouvant pas de travail à cette époque, j’ai profité de cette opportunité de disponibilité « forcée » qui s’était présentée à moi, pour aller me former auprès de mon ami, frère et grand maitre Paulino MARTIN PEREZ, en qui j’ai trouvé les valeurs que je me faisais d’un grand maître, humilité, don de soi, fraternité, possédant un océan de savoir et n’hésitant pas à le partager. Une fois formé à la méthode Paulino, j’ai pu  concrétiser mon projet de le représenter officiellement au travers du Club Kajukenbo Close Combat France à Vénissieux.

Kajukenbo Close Combat France

Essayez par vous même !